Recettes traditionnelles

Femme distribuant des lettres « gros » pour Halloween

Femme distribuant des lettres « gros » pour Halloween


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

De toute évidence, une femme du Dakota du Nord ne distribuera pas de friandises cet Halloween. Eh bien, au moins, elle ne distribuera pas de friandises à certains enfants cet Halloween. Croyez-le ou non, ce qu'elle est distribuer à des enfants malchanceux n'est pas un piège. Cette année, elle distribuera des enveloppes scellées contenant des lettres aux parents d'enfants qu'elle considère "modérément obèses".

La femme en question a participé à une émission de radio locale à Fargo, N.D., appelée "Y94", pour leur faire part de son plan, car franchement, elle en est assez fière.

"Je suis très amicale", a-t-elle déclaré lors de l'émission.

Selon elle, la mentalité « il faut un village » pour élever un enfant est essentielle. Ainsi, dans sa lettre, elle dit aux parents :

"Joyeux Halloween et bonnes fêtes voisin !

Vous vous demandez probablement pourquoi votre enfant a cette note ; Avez-vous déjà entendu le dicton « Il faut un village pour élever un enfant » ? Je suis déçu par « le village » de Fargo Moorhead, West Fargo.

Vous [sic] enfant est, à mon avis, modérément obèse et ne devrait pas consommer de sucre et de friandises autant que certains enfants cette saison d'Halloween.

J'espère que vous deviendrez un parent et que vous rationnerez les bonbons cet Halloween et que vous ne permettez pas à votre enfant de continuer ces habitudes alimentaires malsaines."

Alors qu'elle poursuit en disant qu'elle ne veut pas "refuser les bonbons aux enfants" ou "être la méchante dame en ville", elle estime qu'il est de sa responsabilité de garder ces "petits gros enfants" en bonne santé.

Le Dr Katie Gordon, professeure adjointe de psychologie clinique à l'Université d'État du Dakota du Nord, qui étudie les troubles de l'alimentation, a déclaré Nouvelles de la vallée en direct, que la lettre pourrait nuire plus qu'aider.

"C'est juste ce genre de chose qui pour certains enfants, s'ils sont vulnérables, peut déclencher des problèmes majeurs", dit-elle.

"Ce n'est pas quelque chose que quelqu'un peut juger - la santé de quelqu'un - juste en le regardant. Je pense que c'est l'essentiel. Même si un enfant est en surpoids, il peut être en très bonne santé grâce à ce qu'il mange et à la façon dont il fait de l'exercice." dit le Dr Gordon. "C'est inefficace de toute façon parce que cela n'aidera probablement pas l'enfant."


Femme distribuant de grosses lettres à 'modérément obèse' trick-or-treeaters' : Mech trick ou service public ?

Cette lettre sera remise aux enfants "modérément obèses" de Fargo, dans le Dakota du Nord, par une femme essayant de lutter contre l'obésité infantile.

Une femme de Fargo, dans le Dakota du Nord, envisage de gâcher Halloween pour certains enfants qui viennent frapper à sa porte en leur donnant une " grosse lettre " au lieu de bonbons.

Dans une interview à la radio avec Y94, la femme, qui s'est identifiée uniquement comme Cheryl, a déclaré :

La lettre, qu'elle prévoit de donner au lieu de bonbons aux enfants qu'elle pense être modérément obèses, se lit comme suit :

Elle a déclaré que la résolution de l'obésité devait être un effort communautaire.

"Je contribue à leurs problèmes de santé et vraiment, leurs enfants sont les enfants de tout le monde. C'est tout un village", a déclaré Cheryl dans l'interview.

La réaction à l'idée a été mitigée. De nombreuses personnes ont exprimé des inquiétudes quant à la façon dont quelque chose comme cela pourrait être préjudiciable aux enfants.

"C'est juste ce genre de chose qui pour certains enfants, s'ils sont vulnérables, peut déclencher des problèmes majeurs", a déclaré Katie Gordon, professeure adjointe de psychologie clinique au NDSU.

Gordon a déclaré à Valley News Live qu'elle ne pensait pas que les lettres auraient l'effet souhaité.

Mais David Smith, un cardiologue à Doylestown, en Pennsylvanie, a déclaré à USA Today que Cheryl rendait service au public. Il pense que les risques pour la santé des troubles de l'alimentation sont pâles par rapport aux risques induits par l'obésité :

L'actualité a fait le buzz sur Twitter, avec de nombreux utilisateurs consternés par l'idée :

Certaines écoles ont envoyé des "lettres grasses" aux parents d'élèves après les pesées obligatoires de l'indice de masse corporelle, mais certaines recherches suggèrent que ce type de motivation ne fonctionne pas réellement.

Une étude de 2012 du Rudd Center for Food Policy and Obesity de Yale a révélé que les campagnes de messages sur l'alimentation saine et l'obésité sont bien mieux reçues par le public lorsqu'elles contiennent des messages positifs, selon The Atlantic.

Le message anti-obésité de Michelle Obama « Laissons bouger » était un favori parmi le public, tandis que des messages comme « L'obésité chez les enfants est un abus envers les enfants » et « Les gros enfants deviennent des gros adultes » ont été rejetés et jugés offensants.

Que pensez-vous de la grosse lettre d'Halloween de Cheryl? S'agit-il d'une ruse ou d'une campagne efficace contre l'obésité ? Laissez un commentaire ci-dessous.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


La lettre d'amour d'un entraîneur de fitness à son fessier est un puissant incontournable

Les gens ne peuvent s'empêcher de la féliciter pour son message positif pour le corps.

Bien que Victoria Dariano soit une préparatrice physique, cela ne veut pas dire qu'elle est à l'abri de ces mêmes moments de gêne que vous. Mais maintenant, elle apprend à ignorer ces émotions négatives et à embrasser sa fossette une fois pour toutes, comme elle l'a écrit dans une puissante lettre d'amour Instagram. Et c'est une leçon que nous pourrions tous utiliser davantage dans nos vies.

Elle a écrit : « Cher Butt Dimple, je me souviens du premier jour où tu es apparu. J'avais 15 ans. Depuis lors, tu as eu un impact extrêmement négatif sur ma vie. je me sens grosse, mais aussi indigne."

Dariano a ajouté que sa fossette aux fesses avait toujours un impact sur ce qu'elle portait et comment elle agissait, comme un moyen de cacher ses défauts. Elle a essayé à peu près tout ce à quoi elle pouvait penser pour essayer de se débarrasser de sa fossette, mais cela n'a jamais disparu.

"Je me souviens d'interminables heures passées à te regarder dans le miroir, à te serrer et à me demander pourquoi je t'avais. Je me souviens d'avoir pleuré d'embarras car les autres filles avec qui j'étais amie ne t'avaient pas", a poursuivi Dariano. "Tu m'as enlevé beaucoup de joie, tu m'as causé beaucoup de stress, tu m'as rendu anxieux et m'a enlevé ma confiance."

Après toute cette gêne à propos de sa marque, elle a récemment décidé de se lever et de dire "f... ses leggings et maillots de bain préférés !).

"Je t'écris aujourd'hui pour te dire que j'ai enfin arrêté de te laisser gagner. Tu ne me feras plus sentir indigne, pas assez bien ou pas en forme à cause de toi. Je n'aurai plus peur de porter certains maillots de bain ou leggings à cause de toi. Je ne te cacherai plus. Tu es ce que tu es et je suis enfin en paix avec ça. Je t'ai enfin accepté", a-t-elle écrit.

Son message est depuis devenu viral, avec plus de 27 000 likes et plus de 1 000 commentaires, beaucoup louant Dariano pour son honnêteté. "Je suis sur mon propre chemin pour me remettre en forme et j'ai également lutté contre de graves problèmes de santé mentale et j'aime ce que vous faites pour travailler avec tout cela", a écrit une personne.


Joyeux Halloween! Tout tourne autour des bonbons ?

C'est le jour que nous aimions tous quand nous étions enfants, car nous pouvions nous habiller comme n'importe quoi et obtenir des bonbons gratuits pour cela ! Et bien sûr, il y a les citrouilles. Les enfants sont tellement enthousiasmés par les citrouilles et la plupart des adultes n'apprécient pas le processus de sculpture. Je me demande si c'est parce que c'est trop salissant ou tout simplement trop long ?

Samedi dernier, nous avons emmené notre filleule au champ de citrouilles. Elle courait si vite dans cet endroit et passait le meilleur moment de sa vie, même s'il ne restait plus beaucoup de citrouilles. C'est compréhensible car Halloween était très proche.

Elle est toute mignonne, mais je sais qu'elle attend avec impatience ses bonbons ce soir.

Les gens demandent si nous distribuons des bonbons depuis que nous avons changé notre mode de vie et la réponse simple est oui, nous le faisons. Halloween est une fête et les enfants sont récompensés par des bonbons. Ce n'est pas parce que nous nous sommes aventurés dans notre changement de mode de vie que tout le monde est prêt ou disposé à faire de même. Ce n'est pas à nous de dicter ce que les enfants devraient ou ne devraient pas manger. Cela devrait dépendre de leurs parents.

Et il n'y a rien de mal avec les bonbons. Le problème avec les bonbons est la quantité que les gens ont tendance à consommer en même temps. Tout avec modération et il en va de même avec les bonbons. J'ai l'impression que la femme qui distribue la lettre obèse aux enfants au lieu de bonbons a tort. SI elle est si forte à ce sujet, elle devrait simplement éteindre ses lumières et ne donner aucun bonbon.

Nous proposons aux enfants des collations aux fruits naturels, des bretzels ou des bonbons. Étonnamment, les bretzels sont allés plus vite que n'importe quel bonbon l'année dernière, les collations aux fruits venant juste après. Je ne pense pas que nous devrions enlever cette journée aux enfants. C'est aux parents de ne pas laisser leur enfant consommer tout son sac de bonbons d'Halloween en une nuit !

N'oubliez pas qu'il existe également d'autres options pour donner des bonbons. Comme je l'ai mentionné, nous distribuons des collations aux fruits ou des bretzels, mais les barres granola, les jouets ou les bibelots (cartes, cloches, crayons sifflets, etc.), les mini-bars (Clif ou Larabars) ou les craquelins fonctionnent de la même manière ! Il s'agit vraiment de voir les enfants déguisés et de passer un bon moment.

Vous habillez-vous pour Halloween ? Donnez-vous des bonbons? Quel est votre bonbon préféré ?

Moi, je n'aime pas vraiment les bonbons et je ne l'ai jamais fait, mais je sais que Willie apprécie une bonne tasse de beurre de cacahuète !


Cet Halloween, une femme distribue des notes disant à Trick or Treaters qu'ils sont gros

Que feriez-vous si, après une nuit passée à faire un tour ou à soigner cet Halloween, votre enfant rentrait à la maison en larmes, serrant un sac vide et une note qui le qualifie d'obèse ?

Oui, aux États-Unis, une femme a décidé de s'attaquer à l'épidémie d'obésité infantile aux États-Unis. Comment? En choisissant de ne donner que des bonbons pour tromper ou traiter des enfants qu'elle pense être minces.

Et ceux qu'elle juge "modérément obèses" ? Eh bien, ils rentrent chez eux avec une note pour leurs parents, exigeant que maman et papa ARRÊTENT de permettre à leurs enfants d'être obèses.

Comme si cela ne suffisait pas, la femme a également décidé d'envoyer sa lettre par courrier électronique à la station de radio locale Y-94, pour diffuser davantage son message.

Découvrez la lettre dans son intégralité :

Joyeux Halloween et bonnes vacances voisin !

Vous vous demandez probablement pourquoi votre enfant a eu cette note : avez-vous déjà entendu le dicton : « Il faut un village pour élever un enfant ? » Je suis déçu par « le village » de Fargo Moorhead. Fargo Ouest.

Votre enfant est, à mon avis, modérément obèse et ne devrait pas consommer de sucre et de friandises autant que certains enfants cette saison d'Halloween.

J'espère que vous deviendrez un parent et que vous rationnerez des bonbons cet Halloween et que vous ne laisserez pas votre enfant continuer ces habitudes alimentaires malsaines.

Nous imaginons que cette lettre de jugement serait plus douce si elle n'était pas si mal écrite - la femme n'a-t-elle jamais entendu parler de la ponctuation ?

Lors d'un appel téléphonique avec la même station de radio, la femme a expliqué pourquoi elle fait ce qu'elle fait :

"Je veux juste envoyer un message aux parents d'enfants qui sont vraiment en surpoids. Je pense que c'est vraiment irresponsable de la part des parents de les envoyer chercher des bonbons gratuits juste parce que tous les autres enfants le font.

Sans surprise, les parents sont très contrariés. Et nous ne sommes pas sûrs de leur en vouloir, cela doit être affreux, étant enfant, d'être victime d'intimidation à cause de son poids par un parfait inconnu. Et un étranger adulte en plus !

Comment réagiriez-vous à cette femme si jamais vous receviez une telle note ? Pensez-vous qu'elle a raison d'attirer l'attention des parents sur le poids de leurs enfants ? Faites-nous savoir via la zone de commentaires ci-dessous, stat.

© 1962- 2021 Bauer Media Group

Bauer Media Group se compose de : Bauer Consumer Media Ltd, numéro d'entreprise : 01176085, Bauer Radio Ltd, numéro d'entreprise : 1394141

Siège social : Media House, Peterborough Business Park, Lynch Wood, Peterborough, PE2 6EA H Bauer Publishing, numéro d'entreprise : LP003328

Siège social : Academic House, 24-28 Oval Road, Londres, NW1 7DT. Tous enregistrés en Angleterre et au Pays de Galles. N° TVA 918 5617 01

Les éditions H Bauer sont autorisées et réglementées pour le courtage de crédit par la FCA (Réf. 845898)


Occupez Halloween ! Distribuez des friandises MAISON cette année !

Salut les lecteurs — Il me vient à l'esprit que la meilleure façon de lutter contre la paranoïa d'Halloween est peut-être avec les cookies.

Commençons par le fait qu'il y a hbhhsfitba
n'a JAMAIS été un cas d'enfants empoisonnés par des bonbons d'un étranger à Halloween. C'est selon le sociologue de l'Université du Delaware, Joel Best, qui a étudié le mythe urbain depuis 1985. Néanmoins, le conseil que nous entendons TOUJOURS est de "vérifier les bonbons de votre enfant pour la falsification" et de traiter les friandises maison comme radioactives. déchets. Tout cela est basé sur la conviction que nous sommes très probablement entourés de tueurs d'enfants psychopathes (qui le retiennent jusqu'au 31 octobre).

Mais cette idée n'est pas juste fausse, elle est corrosive. Commencez à considérer vos gentils voisins comme des tueurs potentiels UN jour par an et comment êtes-vous censé leur faire confiance le RESTE de l'année ? Il commence à sembler tout simplement prudent de traiter tout le monde comme un mal, surtout en ce qui concerne nos enfants.

Résultat? Une société où nous ne laissons pas nos enfants errer dans le quartier, interagir avec les adultes ou faire grand-chose par eux-mêmes. Cela semble juste "trop ​​dangereux". Tous les adultes sont des monstres et des tueurs jusqu'à preuve du contraire.

Alors cette année : prouvons le contraire.

Soyons comme "The Fudge Lady" dont mon amie Kelley se souvient de ses Halloweens d'enfance. Avec son fabuleux fudge enveloppé dans Saran Wrap, la dame a inclus son numéro de téléphone. Toute personne inquiète pouvait l'appeler, éliminant ainsi la terreur de la friandise.

Faites de même et toute personne inquiète peut nous appeler. Nous pouvons discuter avec eux en leur expliquant que nous voulons diffuser la communauté (et les cookies). Et nous pouvons leur rappeler que même s'il semble étrange d'obtenir une friandise maison, nous faisons partie des 100% de personnes qui n'ont jamais empoisonné un enfant à Halloween. — L.

Au fait, les sorcières ne sont pas non plus une réelle menace.

161 réponses à Occupez Halloween ! Distribuez des friandises MAISON cette année !

AMOUR AMOUR AMOUR cette idée. C'est parti pour imprimer des petites cartes de visite maintenant !

Nous préparons des biscuits végétaliens à l'avoine et aux canneberges (la recette de mon mari et tellement délicieuse) à distribuer dans le coffre ou à traiter dans notre église. Il y a quelques années, l'une de mes stations de malles ou de friandises préférées était une femme qui distribuait du cidre de pomme chaud. Je prendrai les friandises maison sur les bonbons n'importe quel jour !

J'ai commencé à distribuer des bandes dessinées au lieu de bonbons à Hallowe’en. C'est parce que a) j'aime les bandes dessinées et b) vous ne pouvez manger un bonbon qu'une seule fois, mais vous pouvez lire une bande dessinée autant de fois que vous le souhaitez. C'est devenu trop gros ces dernières années. Je soutiens donc l'idée des friandises maison mais je m'en tiens à ma pratique actuelle.

Mon préféré était toujours les boules de pop-corn faites maison. ??

Je devrais entendre les bavardages et les critiques que je reçois pour avoir mentionné que je vais laisser mes enfants de 10 et 6 ans faire cavalier seul cette année. "Mais les cinglés là-bas." C'est presque aussi mauvais que de parler de politique.

J'adore cette idée ! L'année prochaine (lorsque je ne serai pas enceinte de 8 mois et que je serai sur le point de déménager pour que toutes mes affaires soient emballées), je vais certainement le faire et imprimer une petite carte avec le lien de cette étude et peut-être un petit quelque chose sur le nombre les fabricants de bonbons emploient des enfants esclaves en Afrique pour obtenir leur chocolat.

Je me souviens qu'il y a quelques années, mes chiens sont sortis un matin. Un gentil voisin les a attrapés et m'a appelé. Pour leur dire merci, je leur ai fait un gâteau et je l'ai apporté un après-midi. Le niveau de suspicion était incroyable ! Je suis presque sûr qu'ils ont jeté le gâteau directement à la poubelle. Dommage . . . c'était un très bon gâteau !

Il y a deux Halloween, mes filles et moi avons fait “Bloody Eyeballs” et “One-Eyed Purple People Eaters” (cake pops) pour nous évanouir. Ce fut un énorme succès et nous prévoyons de le refaire cette année.

Mon mari avait de terribles prédictions selon lesquelles tout notre travail acharné serait jeté à la poubelle par des parents paranoïaques. Ils l'auraient peut-être été, si les enfants n'avaient pas déchiré les emballages et les avaient inhalés avant de retourner sur le trottoir.

Je suppose que l'absence de petits corps empoisonnés sur mon trottoir témoignait du fait que je ne voulais faire de mal à personne.

LOL, c'est tellement merveilleux ! Tout le monde POURRAIT entrer en contact avec des voisins qu'ils n'ont même jamais rencontrés, même s'ils vivaient dans le quartier depuis, disons, 5 ans ou plus. Je peux honnêtement dire que beaucoup de gens qui disent qu'ils aspirent aux bons vieux jours où la vie était plus simple, sont ceux-là mêmes qui ont laissé une paranoïa infondée à propos des choses les plus infimes détruire ce rêve. Est-ce VRAIMENT l'héritage que vous souhaitez transmettre à vos enfants ? La vie est un cadeau, ouvrez-la, utilisez-la, PROFITEZ-EN !

Comme je l'ai dit sur l'autre fil : nous ne mangeons pas de friandises maison. Non pas à cause de la peur du poison, mais à cause des allergies alimentaires et des peurs de la cuisine sale.

Je dois être capable de lire les listes d'ingrédients pour savoir si quelque chose est sans danger pour mon enfant. J'ai aussi vu ou entendu parler de cuisines dégoûtantes et je ne sais pas à quel point je me sens à l'aise de manger quelque chose à moins que je sache que ce sont des gens propres. Je ne suis pas toujours cette règle, mais c'est quelque chose à laquelle je pense et m'inquiète parfois. J'ai vu des chats sur les comptoirs manger dans des bols à mélanger lorsque la personne avait le dos tourné et qu'ils n'étaient jamais plus sages. Donc, vous savez, ce genre de chose me rend nerveux.

Je ne suis donc pas fan du mouvement des friandises maison et je vous garantis que la plupart des choses finiront à la poubelle. Je distribuerai des barres Hershey sans arachides, des smarties et des dum dum pops. Les friandises préférées de mes enfants.

Quelle idée amusante. Je me demande combien de parents accompagnateurs verront leurs enfants refuser immédiatement après avoir vu des friandises maison. Aucun, j'espère, mais comme certains parents que je connais le sont, je m'attends à des rejets catégoriques. Soupir.

Au fur et à mesure que les crimes parfaits disparaissent, empoisonner les enfants de personnes qui ONT VU QUE VOUS LUI REMETTRE LE BONBON ET SAVOIR EXACTEMENT O VOUS HABITEZ PARCE QUE, VOUS SAVEZ, C'EST LÀ O ILS ÉTAIENT QUAND VOUS AVEZ EMPOISONNÉ LEURS ENFANTS ne semble pas que cela ferait le sommet de la liste. Néanmoins, je soupçonne que beaucoup, sinon la plupart, des friandises seront jetées à la poubelle. Les parents les plus irréfléchis dénonceront les personnes qui se sont donné la peine de faire des friandises comme étant inconsidérées, car les gens devraient MIEUX SAVOIR de nos jours. Après tout, vous ne pouvez JAMAIS ÊTRE TROP PRUDENT.

@Dolly La grande majorité des bonbons d'halloween distribués ont l'une de ces étiquettes "ce produit peut contenir des cacahuètes" #8221. Je me rends compte que vous n'avez pas indiqué le type d'allergie de vos enfants, mais l'étiquetage des allergènes est loin d'être standardisé, donc si vos enfants ont des allergies graves, vous feriez mieux d'éviter les bonbons préemballés, point final. Les friandises faites maison, comme Lenore les décrit, ont le potentiel d'être plus sûres, car vous pouvez appeler le cuisinier, et ils peuvent vous DIRE ce qu'ils contiennent, comment ils ont été fabriqués et même à quel point la cuisine est propre si vous pouvez trouver une manière polie demander. Bien mieux que les vagues non-réponses que vous obtiendrez en appelant le numéro 800 au dos de l'emballage de bonbons.

Je suis vraiment désolé pour les enfants ces jours-ci. Nos Halloween en grandissant étaient tellement mieux. Je pense que la seule fois où j'ai eu mes parents avec nous, c'était notre premier Halloween. Après cela, il n'y avait que moi, mon frère, ma sœur et quelques amis. A partir de 8-12 ans (arrêt truc ou cure à 12 ans). Nous sommes allés dans diverses maisons, immeubles d'habitation et même les dépanneurs. Il y a eu des moments où nous avons couru à la maison pour vider nos sacs pleins de bonbons, et nous sommes repartis. Pas une seule fois, personne n'a essayé de nous faire la sieste, de nous attirer chez eux ou de nous sauter dessus pour nos bonbons. Gardez à l'esprit qu'à cette époque, le taux de criminalité était beaucoup plus élevé qu'aujourd'hui. Et mon quartier n'était pas exactement le meilleur à l'époque non plus. Mais notre communauté (comme la plupart à l'époque) gardait un œil sur l'autre. Des parents que nous ne connaissions pas nous remettraient en ordre, tout comme leurs propres enfants, si nous nous comportions mal. Parfois, ils nous ramenaient même à la maison et faisaient savoir à nos parents ce qu'ils faisaient. Et nos parents ne seraient jamais fâchés contre eux. Ils les remerciaient de nous avoir remis dans l'ordre, puis nous nous mettions aussi à parler sévèrement. Une conférence dans le respect et la courtoisie. Et à l'occasion, un bon coup dans le cul (si on faisait quelque chose de VRAIMENT mal) pour faire passer le message. Garçon avons-nous appris vite. lol À l'époque, même les étrangers sont devenus une extension de nos familles au sein de la communauté. En grandissant, on nous a toujours enseigné d'une manière ou d'une autre. C'est ainsi que nous sommes devenus intelligents dans la rue à un si jeune âge.

De nos jours, il n'y a plus de communauté. Trop peu croient encore à la vieille école, et trop sont simplement craintifs. L'analogie de très peu de bâtons étant beaucoup plus faible qu'un tas de bâtons est toujours vraie à ce jour. Que les gens le croient ou non, ou le pratiquent ou non. C'est comme n'importe quel autre outil. Il n'est utile que si vous l'utilisez. Et non, nous n'avons pas mangé tout ce que nous avions. Nous avons également regardé nos bonbons à l'époque. Pas de friandises non emballées. Tout le reste était un jeu gratuit. Il était même d'usage à l'époque pour nous d'apporter quelques-unes de ces friandises à l'école le lendemain pour les partager avec nos camarades de classe. Nous avons été encouragés à partager. Et PAS UN seul parent n'est jamais revenu à l'école pour se plaindre de quoi que ce soit. Même si leurs enfants sont rentrés à la maison avec un mal de ventre à cause de tous les bonbons. La plupart des enfants sont rentrés à la maison et ont entendu "vous dire de ne pas manger autant de bonbons" aller vous laver pour le souper. lol Si j'étais encore un enfant et que je savais ce qu'était l'enfance à l'époque, j'échangerais tous les jeux vidéo , des sites sociaux et des smartphones pour vivre l'enfance comme ça avec le reste de mes amis. Ce qui est ironique, c'est que les enfants, les nouvelles ou même la communauté ne l'ont pas emporté. Les parents l'ont fait. Les parents et leurs peurs.

Vraiment ouvrir les yeux sur ce qu'un peu de peur peut faire. Mes amis vont encore plus loin. Ils apportent des biscuits faits maison aux maisons de leurs voisins pendant qu'ils sont en train de traiter avec leurs garçons. Un excellent moyen de rencontrer les voisins (hé, nous vivons quatre portes plus bas, voici des cookies).

J'adore l'idée, et si quelqu'un offrait à mon enfant une friandise maison, je lui en serais très reconnaissant. Mais, je suis aussi paresseux, alors nous distribuons des Snickers et des Reeses Peanut Butter Cups.

Je peux comprendre la peur des ingrédients, comme les cacahuètes. De nos jours, de plus en plus d'enfants sont allergiques à certains aliments. Pas beaucoup à l'époque. Ce que certains chercheurs disent que cela a à voir avec la façon dont les enfants sont élevés de nos jours. Ce qu'elles mangent depuis leur naissance, les conditions de l'environnement dans lesquelles elles grandissent. Même ce que la mère mange pendant la grossesse. Mais c'est un autre sujet. Mais dire “sale cuisine” peurs ?! C'est vraiment tout ce que c'est, les peurs. La peur est la peur. Et la peur de la cuisine sale est aussi ridicule que la peur des lames de rasoir dans des bonbons scellés dans des emballages. Bien sûr, c'est possible, TOUT est possible. Pour autant que nous sachions, tous les bonbons achetés dans votre épicerie locale contiennent des substances cancérigènes. Hé, TOUT est possible. Oui, je suis allé dans des endroits où la cuisine est moins que propre, mais toute la maison l'est aussi, y compris à l'extérieur. Si on connaît ses voisins, on sait comment ils vivent. Et la plupart de mes voisins, je dois sans aucun doute garder leur place, y compris leur cuisine aussi propre que moi. Craintes de cuisine sale. Donc, votre dicton, vous êtes le seul à garder votre cuisine propre ? Et tout le monde est tout simplement sale. Wow. C'est une peur que vous y arriviez. Permettez-moi de vous demander ceci : participez-vous déjà à des ventes de pâtisseries ? Que ce soit pour acheter ou vendre ? Si vous en avez, alors vous choisissez et choisissez ce que vous craignez. Ce qui n'est pas basé sur la société, c'est vous. Craintes de cuisine sale. lol, je dois admettre que je n'en ai jamais entendu parler auparavant. Mais cela ne me surprend pas de la part des gens ces jours-ci.

Probablement pas la meilleure idée, pour être honnête.

Comme le souligne Dolly, il y a de quoi s'inquiéter en termes d'hygiène et de manipulation des aliments.

Le système immunitaire de différentes personnes varie considérablement, et les bactéries qui peuvent ne pas vous affecter peuvent rendre d'autres personnes très malades. Oui, vous pouvez peut-être dire que j'ai vécu avec X, Y et Z de mauvaises pratiques alimentaires/mauvaise hygiène autour de moi et que je n'ai jamais été malade une seule fois, mais c'est parce que votre corps s'est adapté à cet environnement.

Ne vous méprenez pas, je ne suis pas un maniaque de l'hygiène ridicule et je ne me désinfecte pas les mains toutes les cinq minutes, mais je suis bien conscient qu'il y a pas mal de gens autour qui n'observent même pas un minimum d'hygiène raisonnable. comme se laver les mains – avec du savon – après chaque utilisation des toilettes. J'ai été dans les cuisines des gens qui ne peuvent être décrites que comme de la misère. Je ne veux manger AUCUN aliment préparé dans un tel environnement.

Les friandises maison sont acceptables SI vous suivez cet ensemble de directives :

– Assurez-vous que toutes les surfaces de travail que vous utilisez, y compris les planches à découper, les bancs et les récipients, sont bien nettoyées avant que des aliments ne s'en approchent.
– Assurez-vous que VOUS et n'importe qui vous aider (surtout les enfants), sont hygiéniques. Cela signifie que vous se laver les mains habituellement après avoir utilisé les toilettes ou fait tout ce qui vous salit les mains, EN PARTICULIER tout ce qui implique de manipuler des animaux ou de vous salir les mains. Assurez-vous également que vos ongles sont propres. Vous devriez également prendre une douche habituellement.
– Les animaux ne doivent pas être autorisés dans une zone de préparation des aliments. Ne préparez pas de nourriture sur des surfaces sur lesquelles TOUS les animaux (chats, chiens, oiseaux, même les variétés glabres ou hypoallergéniques) marchent, se tiennent debout ou s'assoient normalement.
– La zone de préparation des aliments doit être exempte de poussière excessive, de moisissures ou de champignons.
– Tous les ingrédients alimentaires périssables, tels que le lait, le beurre ou la crème, doivent avoir été conservés au réfrigérateur avant utilisation (laisser le beurre ramollir est parfait). N'utilisez aucun de ces produits s'ils ont dépassé leur date de péremption ou s'ils ont un aspect, une odeur ou un goût incorrect.
– Gardez tous les aliments finis couverts entre l'achèvement et la distribution. Réfrigérez toujours les choses que vous soupçonnez être périssables, comme le fudge. Si vous ne savez pas s'il est périssable, réfrigérez-le quand même. Le froid ne fait pas de mal aux cookies.
– Ne laissez pas des aliments périssables “collants, liquides ou humides” entrer en contact avec les aliments que vous avez préparés.

Oui, je me rends compte que la plupart d'entre eux sont ridiculement évidents, probablement à un degré insultant. Je n'aurais pas écrit ceci si je n'avais pas vu plusieurs personnes qui ne parviennent pas à faire ces choses, et pourtant cuisineront toujours des aliments à partager ou à vendre lors de fêtes et ainsi de suite. C'est infect, vraiment. C'est pourquoi je suis généralement méfiant à l'idée d'accepter de la nourriture faite maison par des étrangers. Il y a des gens pour qui je n'accepterais pas un bonbon d'un sac dans lequel ils ont mis la main, sans parler de la nourriture maison.

Je pense que c'est une excellente initiative, mais je dois admettre qu'en tant qu'enfant anxieux de deux parents relativement en liberté, je n'aurais pas mangé de biscuits maison.

Vous voyez, nous avons été bombardés de discours sur les bonbons emballés individuellement à l'école, y compris une assemblée d'Halloween et c'était il y a 20 ans.

Quand j'ai reçu un sac de pop-corn d'une vieille dame dans ma rue, je l'ai regardé avec horreur. Ma mère a dit que je pouvais le manger. Bien sûr que je pourrais le manger. Mais j'étais terrifiée par les aiguilles, le poison et tout le reste. Après tout, c'est ce que nous avons appris qui pourrait arriver à l'école. Je pense que j'ai mangé trois bouchées.

Mais comme je l'ai dit, j'étais un enfant anxieux. En première année, un officier de police est venu nous dire à quel point les drogues pouvaient parfois ressembler à des bonbons, et c'est pourquoi nous ne devrions jamais prendre de bonbons à des étrangers. Il a mentionné que les Tic Tac en particulier ressemblaient beaucoup à de la drogue.

Je n'ai pas mangé de tic tac pendant longtemps après ça.

Que vous arriverait-il si vous mangiez un biscuit provenant d'un bol qu'un chat a léché. La fièvre des griffes du chat ?? Ou un brownie d'une maison avec un évier plein de vaisselle et un sol sale. . Je parie que tu irais bien. Aussi bien qu'une personne mangeant un cookie dans une maison remplie de produits chimiques provenant d'un nettoyage obsessionnel.

Sera si ces règles ne sont pas suivies, qu'est-ce qui pourrait arriver de pire ? Je veux dire de quoi sommes-nous inquiets ? Un froid? Nous parlons de biscuits et non de produits à base de viande. Les chances qu'un produit entièrement cuit provoque une infection bactérienne sont assez minces. La pâte à biscuits peut être porteuse d'e-coli et d'autres maladies potentiellement nocives, mais une fois cuite, elle est sacrément sûre.

Encore une fois, le bon sens, si vous ou vos proches avez des allergies ou un système immunitaire affaibli, évitez les friandises maison. Pour les autres 99% d'entre nous, c'est beaucoup plus social, plus commun et plus amical d'échanger des friandises faites maison que de simplement passer des déchets « de taille amusante » d'une maison à l'autre.

“Je distribuerai des barres Hershey sans arachides, des smarties et des dum dum pops. ”

Oui, comme d'autres l'ont dit, cela n'est pas bon pour les enfants allergiques aux noix. Même si la nourriture est d'un type que les parents savent être fabriqué dans un environnement sans arachides (et les parents d'enfants allergiques aux noix sont vraiment au courant de ce genre de choses), ils ne savent pas qu'il n'a pas été contaminé dans votre cuisine, ou d'être à côté des barres Hershey qui ne sont pas sûres pour les noix en raison de l'environnement de fabrication. En réalité, les enfants souffrant d'allergies sévères aux noix ne font tout simplement pas plaisir.

Lisa, ta réponse a été postée pendant que j'écrivais la mienne. le tien est meilleur. ??

Pour ceux d'entre vous qui se méfient des friandises maison en raison d'allergies alimentaires et de problèmes d'immunité, pourriez-vous peut-être ne pas prendre ces friandises afin que ceux qui n'ont pas d'allergies/problèmes immunitaires puissent en profiter ?

J'adore cette idée. J'ai été horrifié d'apprendre le travail des enfants entrant dans la production de chocolat, ainsi que le coût des bonbons d'Halloween et le danger que je les mange moi-même avant d'avoir un seul Trick-or-Treater. Je préférerais de loin faire des friandises plus saines (j'utilise de la farine de blé entier blanche pour mes biscuits, et vous ne pouvez pas faire la différence) pour donner et revenir à l'époque où une friandise ne signifiait pas nécessairement quelque chose avec un personnage sous licence. elle ou une campagne de marketing derrière elle.

Je l'ai fait l'année dernière. Mes enfants et moi avons fait des biscuits au sucre et les avons décorés avec du glaçage à l'orange, etc. Les gens les ont pris et personne n'a fait de commentaires. J'espère que le fait que j'ai eu mon enfant de 5 ans les a rendus un peu moins terrifiants.

Toutes les bactéries qui ont pénétré dans les produits de boulangerie (ce qui est, je suppose, ce que nous envisageons de donner et non du brocoli cru) à partir d'une "maison sale" seraient en fait tuées au cours du processus de cuisson.

Je pense qu'il est incroyablement triste que tant d'entre vous s'inquiètent de la propreté des cuisines de vos voisins. Je mange avec plaisir des aliments provenant des ventes de pâtisseries, je permets à mon enfant de manger des articles faits maison apportés à l'école et je lui permettrais de manger des friandises d'Halloween maison. Nous allons tromper ou soigner dans le même quartier où vivent les camarades de classe de ma fille, pas dans la décharge locale. C'est sans danger pour elle de manger leurs cupcakes faits maison pour les anniversaires mais pas pour Halloween ? Je comprends les allergies, mais supposer que vos voisins vivent dans la misère jusqu'à preuve du contraire semble ridicule.

Nous faisons parfois des friandises maison, en particulier pour les enfants et les voisins que nous connaissons. We ALSO make some grown-up drinks to offer in paper cups to the adults with whom we are acquainted who are doomed to trudge the dark and rainy streets with their costumed offspring. Here’s to a cheery Halloween!

I am not against this as an idea, but I personally would not consider it practical. I don’t think we are yet to the point where the home-made goodies would all (or mostly) be eaten. And I have no desire to cook / bake anything that is likely to be wasted.

What I could see is a smaller step. When I was a kid, the neighbor lady used to put together goody bags for the kids she knew (most of the neighborhood kids), and have a general pile of stuff for other kids. I could see making a personalized goodie bag/box including homemade stuff for kids you know, and including who made it, the phone # and the recipe (with ingredients list). This might start a trend among neighbors who actually know each other. (Then again, it could appear to be an ad for selling the stuff, ha ha.)

But for me, it won’t be happening, because (a) hardly any of the kids who T-or-T here have ever spoken to me other than to say “Trick-or-Treat,” and (b) I very rarely bake even for my own kids.

I guess this just would not be the torch I’d choose to carry.

I guess that there’s poisoning, and then there’s poisoning. It’s great to know that kids haven’t actually encountered razor blades or strychnine, but those hygienic individually wrapped treats from the big candy companies are horrendously poisonous!

Of course I am talking about things like red dye and hfcs and all kinds of other toxic crud, but, really, does anyone think that the giant candy factories are models of cleanliness. You know, don’t you, that the USDA sets limits on numbers of insect parts and rodent hairs that can be present in mass manufactured food, and that is not because the level of those things is zero.

And I’m sure that those with hygiene concerns never eat in restaurants.

If no one has ever been poisoned, where did all these individually wrapped candy admonishments come from? Could it possibly be that Big Candy is desperate to keep us from slowing down their business by baking brownies from scratch?

Dang, if that’s the case, then let’s be sure to make our own Halloween treats!

@ Brian – when I was a kid, my family and I all got worms – as in, the little white wriggling worms that live in your bowels and make you itch – from baked goods that a neighbour with a vile kitchen gave us.

Normal people with normal hygiene are already sticking to those “rules” I wrote. It’s the ones that aren’t already cleanly that don’t – you’d be surprised how many people don’t think they need to wash their hands after using the toilet “if I don’t get any on my hands”. Sérieusement.

There is a VAST area of grey between “obsessive cleaning” that Lisa M describes, and failing to follow even basic hygiene, as I described. As you say, you don’t generally get fatal illnesses from things that don’t contain meat etc., but you CAN end up making a bunch of people unpleasantly/inconveniently ill. (By the way, Lisa, I really hope that you are not feeding anybody anything that was prepared in a bowl that your cat licked the inside of and you haven’t washed thoroughly since.)

You do not want to become a disease vector if you can help it. Spreading illnesses – even if they are generally as innocuous as a common cold, or worms, is an incredibly bad idea. Sure, it might not affect you much – you have your cold, you get over it – or even the people you give it to. The problem is that colds spread through workplaces, schools etc., and LOTS of people get sick. Some of those people really need to not get sick, because they have assignments due, exams coming up, or they really CAN’T miss a day of work, or can’t go to work sick. Illnesses that are no big deal for you can actually KILL the elderly, infirm, and immunocompromised.

Diseases, especially viruses, are capable of evolving rapidly. The best way to stop them from evolving into something really dangerous is to do your best to stop them spreading and getting that chance – especially the chance to mingle with other viruses. A lot of recent health crises have been to do with controlling outbreaks of new diseases for this very reason – not because they are dangerous NOW, but because they have the very real potential to become dangerous.

The fact that I have to tell grown adults these things is depressing. If you seriously think that it’s ok to spread diseases – bacterial, viral or parasitic – even if they are the “harmless” kind, there is something wrong with you.

Non sérieusement. I perfectly understand that it isn’t necessary to have a shining, sterile house and kitchen before giving people homemade food, but the prevelant attitude of “oh, it’s ok if the cat licked this” or, “so he baked these cookies after he took a dump and didn’t wash his hands, what’s the worst that can happen?” is exactly WHY I distrust homemade food from people I don’t know well enough. The evidence is here in this very thread – it’s not a case of people assuming>/b> that others are hygienic, it’s a case of people not caring whether or not others are hygienic, which makes a pretty strong case for assuming that those people are not hygienic themselves.

I will be cooking and giving out bacon. If anyone gets up in my grill, I will proceed to tell them how much healthier it is than candy.


Woman handing out letters, not Halloween candy, to Halloween trick or treaters that she feels are "moderately obese"

Now that it has national attention, people in that region will be looking out for it. Maybe she gets away with it the first couple times but the parent's will catch wind, go apeshit and a small mob will collect at her house keeping others away. Yeah she's fucked.

A lot of TPing and egging.

I'm certain that a parent that sees their kid crying while holding a note saying "You're fat!" will probably respond with their own handwritten note on an egg that they'll personally deliver.

I honestly do not endorse it, but my first thought was this:

"Kids throwing bricks, not eggs, at socially inept woman's house."

So glad we have people like her to sit on their cloud of judgement and pass life lessons down to all the sinners.

Why not just hand out healthier snacks?

Because she's more interested in shaming children than actually helping.

It doesn't even need to be snacks. Grab a bag of toy dinosaurs (or whatever) and hand those out instead.

One thing is for sure, this letter is just going to piss off parents and accomplish nothing.

Exactly, our town dentist handed out tooth brushes and kids still liked being able to pick out something that was free.

Droit? Or pencils or pens or something. The kids sommes at least exercising.

This is an adult bullying kids.

I would have been fine with an apple, banana, grapes, or even carrot sticks when I was a kid. I just like food in general.

Because it's more fun to piss people off.

I woulda destroyed her exterior decoration and make sure no one goes there anymore.

If you give out healthy snacks to children for Halloween, they will return those snacks. Usually through a window or at least against the side of your house.

Well, if her house isn't painted white now. It will be soon enough.

This is a shitty thing to do.

I can understand not being comfortable handing out junk to kids on Halloween. I had much the same idea myself. But do you know where I took my inspiration from? That father who had the child with the special diet that didn't allow him to eat candy. He sent letters to all of his neighbors, giving them a small toy to give to his son, so his child could enjoy Halloween like all the others.

If you wanna do something nice for the kids, but not candy, put some fucking thought into it. This is about THEM. Hand out bouncy balls, or Lego minifigs, or stickers, or something they'll LIKE that isn't food. If you really want to do healthy snacks, fine, but you know as well as I do no sane parent is going to let their kid keep that apple you just handed them.

This person isn't doing anything nice for the kids. They don't give a SHIT about the kids. This is about making themselves feel superior by using a kid's holiday to be smug and judgemental.


Happy Halloween: Give Me Candy

I’m all about health and fitness but I do think that there are certain days where you need to just need a bit of breathing room from all the rules. Halloween is one of those days for my kids.

My friend Leah, who owns CrossFit Nation in Maryland, posted about a story about a woman handing out letters on Halloween to children she thinks are obese. Leah and I share the same outlook on this situation and with regards to letting kids off the hook on certain days:

There is a lady in ND handing out letters for Halloween to children she deems obese. While I feel her heart is in the right place she is accomplishing nothing but pissing off parents and hurting children’s feelings. The root of this problem is far deeper than any night of trick or treating. It’s a holiday, meaning a break from reality. When my boys were growing up we had built in hooky days. Birthdays, first beautiful day of spring and the day after Halloween to eat as much candy as possible. Life needs to enjoyed and lived smartly and healthily but that doesn’t mean you can’t play.

Sometimes we can get wrapped up in what we ought to do, that we forget to LIVE. Kids need some freedom to be kids and I know some of my strongest memories are of Halloween — trick or treating, then sorting and trading with my sister, and then eating my favorites!

It’s also not up to us to parent children that aren’t ours. Yes, there are some kids that definitely need a bit more heavy handed parenting but that’s not up to us to determine and handing out letters is not an effective or appropriate way to help people learn to live a healthier life.

For all of us CrossFitters, that get caught up in what our time was, and our own head — read this. It reminded me of one of the things I love about CrossFit – being able to help lift someone else up. “What matters is taking care of others, lifting them up, being that encouraging word…

Good info for those starting out eating Paleo. Keep in mind it’s a blueprint –you may need to make modifications depending on your own personal needs.

I am constantly thinking about intentions when I take an action or think about something that is going on. What is the intention behind whatever it is — it really helps sort out all the toxic garbage and helps you think straight. Try asking yourself “What was their intention” the next time you start to get mad about something someone said —


1. It’s fine for you to say that, but how would you feel if your child started using those words?

We don’t allow our 7,9 and 11 year old to use profanity, and THIS IS WHY. Because it offends you. Because too many people have decided those words are bad. Because it’s important for them to understand social contracts and social cues and to develop the ability to ascertain whether it is appropriate in any given situation to use said words. We make very clear that these words are NOT BAD, just not appropriate for them to use at this time. These words, by social majority, carry a certain weight, cut in a certain way, and just like we are careful with the kinds of knives and tools they use, we are careful with their language development, lest they hurt someone unintentionally. We occasionally swear around them and we don’t shield them from books that have language in them (because, words!) but we talk it through with them regularly so they understand the nature and power of language.

Et devine quoi? Our girls are incredibly articulate and well-read. They have immense vocabularies and they do not, in fact, run around sounding like drunk sailors.


How to Write a Love Letter, According to Experts

Shall I compare thee to a summer&rsquos day? Doth your loved one teach the torches to burn bright? If trying to write a love letter has you muttering, &ldquowherefore art thou, oh muse,&rdquo you&rsquore in good company. We&rsquore willing to bet even William Shakespeare had a case of writer&rsquos block as he stared down the blank page every now and then. But you don&rsquot have to be a bard to write a sweet message that will make your recipient weak at the knees. To really hone in on the best way to write a love letter, we outlined the basics &mdash then asked a few romance novelists and authors to share their tricks of the trade. After all, nobody knows how to convey the lovey dovies through words like someone who does it for a living. Here&rsquos what they had to say.

How to Start Your Love Letter

We all know how intimidating it can be staring down that blank page, so let us help you out. Start off with a sweet salutation like, "Dear darling," "To my love" or invoking their special nickname so they know this letter is all about them. Don't be afraid to get mushy to really set the mood. Next, tell them why you're writing a letter instead of just signing a generic card. Maybe it's because you really want to put your feelings into words, you're so full of love that you can't hold back, or because you believe they're so special that they also deserve a personal letter. If you're writing the letter in honor of Valentine's Day, a birthday, anniversary or other special occasion, this intro is a great place to do that. Then in the next paragraph or two, get right to the heart of the matter. The more personal, the better.

Stick to Specifics

A really effective love note, like any good piece of writing, is all about authenticity and specificity, says Devon Daniels, author of Meet You in the Middle . Instead of rattling off a laundry list of traits that could come off sounding insincere, pick a couple of things you love about them as an individual and go deep on those. For example, you might say, &ldquoYour commitment to helping others inspires me to be more giving,&rdquo or &ldquoI love that you&rsquore never too busy to stop and play with our kids.&rdquo Once you focus on one trait, you&rsquoll be surprised at how easily the words flow, Daniels says.

For Gina Hamadey, who wrote her husband a thank-you note each day for a month before writing her new book, I Want to Thank You , getting specific became even more important. She focused on things like her husband playing music in the house to set the mood for the day or making really good eggs and coffee. &ldquoThe most effective love letter is the one that shines a light on the person and all they are doing,&rdquo she points out.

Devenez personnel

While reading others&rsquo steamy missives for inspiration can get your own creative juices flowing, resist the urge to copy the greats. &ldquoDon&rsquot try to sound like someone else. You don&rsquot have to be poetic or flowery unless that kind of thing comes naturally,&rdquo advises Kristan Higgins, author of Pack Up the Moon , parmi beaucoup d'autres. Instead, Higgins suggests thinking about the first time you knew this was your ride-or-die person or the foundational aspects of your relationship. &ldquoYou might say, &lsquoI knew you were going to be important because you irritated me and made me laugh the very first time we met,&rsquo&rdquo she says. Or you might point out how they make you feel safe or listen when you share your struggles.

&ldquoI learned that the most romantic and giving and loving letters aren't necessarily the ones that are the most poetic,&rdquo says Hamadey. &ldquoI think everyone in a relationship wants to be fully appreciated by the other person.&rdquo The phrase she used most in her letters was &ldquoyou take such good care of us.&rdquo Sometimes, it&rsquos the simplest truths that make the biggest impact.

Dive Into the Details

When writing a love letter, you can&rsquot go wrong by getting really granular about why you&rsquore super into the person. This is no time to hold back. &ldquoThe more specific you can be, the more romantic it will feel,&rdquo says Rachel Lynn Solomon, author of The Ex Talk . Instead of telling someone how much they always make you laugh, take it one step further by calling out a specific joke or instance that still makes you snort-giggle.

When Hamadey asked her husband Jake how the letters made him feel, he said it was the opposite of the old adage of missing the forest for the trees. &ldquoYou and I say, &lsquoI love you&rsquo a lot, and that is the forest, the love we have for each other,&rsquo&rdquo he told her. &ldquoThis month refocused us on the nice trees that make up the forest.&rdquo When you focus on your own trees, you show the other person exactly how much they mean.

When in Doubt, List It Out

Both Daniels and Higgins love listing out the positive qualities that make your relationship really special. Daniels, who&rsquos celebrating her 16th Valentine&rsquos Day with her husband this year, says she might list out &ldquo16 things I love about you,&rdquo as a fun way to organize your thoughts. If your relationship isn't quite that old, you might list something you love for every month you've been dating, or some other number that's significant to the two of you. Making a list also gives you the opportunity to mix in some silly and serious angles, to balance out the mushy stuff.

Tailor It to Your Person

If you know your loved one likes a particular style, consider getting creative with it that way. &ldquoThe best love letters contain the personality and essence of the writer,&rdquo says Uzma Jalaluddin, author of Ayesha at Last , et Hana Khan Carries On . &ldquoMy husband is not a writer, but he loves rhyming poems. As a result, my love notes are more love poems &mdash of the &lsquoroses are red&rsquo variety,&rdquo

Because this is love we&rsquore talking about, a little spice never hurts. Don&rsquot be afraid to sauce things up, Daniels advises. Even if you&rsquove never written a steamy scene before, the effort goes a long way.

It&rsquos the Thought That Counts

Writers know that the best way to beat the block is taking the pressure off. Don&rsquot beat yourself up over writing a Pulitzer-worthy masterpiece. Even if you&rsquore the worst writer on the planet, your loved one will appreciate a letter that really comes from your soul. &ldquoNo matter what, your person will love that you put in the effort,&rdquo Higgins says. &ldquoThat&rsquos what love is, after all. Showing up and giving it your best.&rdquo


Voir la vidéo: Tytöt sai yllätyksen postissa! (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Darryll

    Je veux dire que tu as tort. Je peux défendre ma position. Écrivez-moi dans PM.

  2. Mircea

    Les propriétés se révèlent

  3. Taur

    Tout à fait exact ! Excellente idée, je soutiens.

  4. Shiloh

    Bravo, cette idée remarquable doit être dit.

  5. Kekora

    Cette version est obsolète

  6. Zulukinos

    Nous essaierons d'être sains d'esprit.

  7. Brigham

    Cette brillante idée sera utile.



Écrire un message